PÉTITION

Pour la création d’une assemblée citoyenne sur la condition animale, il y a urgence !

personnes ont déjà signé cette pétition.



1 milliard d'animaux terrestres tués chaque année en France, 3 milliards de poissons sont tués chaque jour dans le monde pour être consommés, d’après les estimations. En France, ce sont 5000 animaux qui perdent la vie toutes les dix secondes, pour notre seule consommation. Ces chiffres effroyables ne tiennent pas compte des innombrables individus qui meurent chaque jour de façon arbitraire, hors circuit agricole : 4 millions d’animaux sont tués chaque année en France pour les besoins de l’expérimentation animale, plusieurs dizaines de millions pour la chasse, et il n’existe pas de statistiques officielles concernant les euthanasies non médicalement justifiées d’animaux de compagnie dans les refuges et fourrières ainsi que chez les vétérinaires…

L’assemblée citoyenne : un outil démocratique qui vient de prouver sa grande efficacité avec la Convention citoyenne pour le climat.

Face à ce terrible constat et à tant d’animaux en détresse qui ne sont pas décemment traités, l’association AVA (Agir pour la Vie Animale) ressent un véritable sentiment d’urgence. Il faut une innovation et une disruption politique : la création d’une assemblée citoyenne sur la condition animale permettrait enfin que les choses bougent rapidement. « Ce moyen d’expression démocratique est la meilleure façon de s’adresser à TOUS les Français pour leur soumettre des sujets importants de protection animale sur lesquels ils devront s’informer, réfléchir puis trancher », estime le Dr vétérinaire Thierry Bedossa, Président d’AVA. « Face à l’inaction du gouvernement sur des sujets aussi importants que l’expérimentation animale, l’élevage industriel, la chasse traditionnelle et bien d’autres problématiques relatives à la condition animale, c’est au peuple de s’exprimer, de prendre des décisions, et d’être écouté, c’est ça la Démocratie ! », ajoute-t-il.

L’assemblée citoyenne apparaît donc comme une solution s’adressant à tous, amis des animaux ou non, et s’ancrerait dans la complémentarité d’un RIP (Référendum d’Initiative Populaire) ainsi que de la création d’un haut-commissariat à la condition animale : deux autres initiatives que nous plébiscitons !

Monsieur le Premier ministre, Jean Castex, ayant exprimé son refus de créer un ministère dédié à la cause animale, l’assemblée citoyenne permettrait de pallier ce manque et de mener à bien des actions de façon rapide et efficace, exactement comme la Convention Citoyenne pour le Climat (constituée par 150 citoyens tirés au sort) : celle-ci a permis d’établir 149 propositions remises en juin au Président. Puisque les décideurs politiques n’ont pas permis, pour le moment, de répondre de manière urgente à la détresse de ces animaux, l’assemblée citoyenne nous paraît donc une solution beaucoup plus efficace.

Grâce à un tel modèle, la France serait le premier pays au monde à permettre à son peuple d’exprimer son humanité de manière démocratique au profit, non pas de sa propre espèce, mais de celle des animaux. Si ce schéma est dans un premier temps dédié à la protection animale, on peut tout à fait imaginer qu’il serve ensuite d’exemple dans bien d’autres domaines…

JE SIGNE LA PÉTITION :

  • Je souhaite recevoir des informations et sollicitations de la part de AVA
* Champs obligatoires
Je signe !