En ce jour de Saint Valentin, nous avons interrogé plusieurs experts afin de répondre à la question : « Les chats peuvent-ils être amoureux ? »

Au Refuge AVA, nous hébergeons une centaine de chats en collectivité. Ils vivent tous ensemble dans de vastes espaces extérieurs (ils sont stérilisés). Parmi ces félins, certains sont devenus inséparables, à l’instar de Puck et Douce, ou Stitch et Icare  qui ne se quittent jamais, mangent, dorment, se déplacent ensemble et se toilettent mutuellement très fréquemment. Mais peut-on vraiment parler d’amour ?

« Les affinités sont aussi variées qu’il existe d’individus, affirme Sarah Jeannin, Dr en Ethologie. Ce qui motive ces affinités en revanche…? Odeurs/sécrétions chimiques attractives (pour ces individus en particulier) ? Synchronie comportementale ? Tempéraments compatibles ? Contexte dans lequel a eu lieu la rencontre et les associations qui ont pu s’y mêler ? »

Dans la littérature scientifique, il n’existe pas d’étude, à notre connaissance, qui ait abordé cette question. Pourtant, de nombreuses observations nous poussent à nous interroger.

 

Pour Charlotte de Mouzon, Ethologue et doctorante en Biologie du Comportement, il s’agirait plus de « compatibilité chimique au départ, puis de renforcement progressif du lien par des tempéraments compatibles, des associations positives » que d’amour tel qu’on l’entend. « Il y a peut-être une forme « d’amour », mais est-ce qu’il se rapprocherait d’un amour filial, fraternel, conjugal.. ou d’une très grande amitié ? Parlons plutôt d’attachement, d’affinité très forte, de lien privilégié… »

Sandie Decortiat, comportementaliste félin, estime que « ces dyades ont très certainement trouvé un équilibre et s’apportent mutuellement quelque chose. Et on ne parle pas forcément de nourriture ou ressource précise, ça peut être plus ambivalent que cela ». Et de conclure : « J’aime bien dire que le chat n’est pas un être social, mais il est parfaitement capable de socialité, sinon il ne vivrait même pas avec un humain ! Donc tout est possible à partir du moment où les individus y trouvent leur bonheur. »