Cher(e) ami(e)

Tout d’abord, je tiens à vous remercier personnellement pour le soutien que vous nous témoignez. Vous savoir à nos côtés donne une grande force à toute l’équipe de professionnels et de bénévoles qui accompagne et soigne les animaux de notre Refuge.

Il y a quelques semaines, je vous ai sollicité(e) car nous avions besoin de votre aide pour préparer l’hiver des 500 animaux qui vivent à la Ferme du Quesnoy. Si vous nous avez témoigné votre soutien, je vous en remercie très chaleureusement. Sinon, permettez-moi de vous rappeler à quel point nous avons besoin de vous.

Vous l’avez remarqué : la météo nous joue des tours en ce moment ! Ces fluctuations de températures nous obligent à la plus grande vigilance. L’humidité, bien présente dans notre campagne normande, est particulièrement difficile à vivre pour nos animaux les plus âgés et vulnérables. Comme chez l’humain, l’humidité accentue en effet les douleurs en cas de crise d’arthrose. Elle rend également le travail de nos soigneurs beaucoup plus pénible, aussi bien pour les promenades quotidiennes des chiens que pour le transport de charges lourdes sur notre terrain en proie à la boue.

Pour faire face aux aléas de l’hiver, et répondre aux besoins spécifiques que développent les animaux à cette saison, nous avons lancé notre programme Grand Froid en novembre dernier. Il engendre des coûts bien supérieurs qu’il nous est difficile de supporter :

– Il faut augmenter les rations pour nos 500 protégés, ce qui veut dire plus de granules, de paille, de croquettes, de boîtes d’aliments mais aussi de foin dont les stocks sont déjà à zéro.
– Sur un domaine aussi vaste, quand les canalisations gèlent et qu’il faut briser la glace pour
approvisionner en eau tous les animaux ; 
cela nécessite plus d’intervenants de terrain, bénévoles mais surtout salariés.
– Avec la pluie et la boue, nous devons également changer la paille plus régulièrement qu’en été, et les animaux fragiles doivent être davantage suivis.
– Nous renforçons également l’isolation des niches, construisons de nouveaux abris et en chauffons certains, qui seront davantage utilisés par les animaux.

Vous comprenez pourquoi je vous sollicite de nouveau : nous devons être certains
que nos protégés restent dans les meilleures conditions possibles 
en cette période d’intempéries, de froid et d’humidité, comme je vous l’explique dans cette vidéo:

 

Puis-je compter sur votre soutien pour contribuer, par un don, à la poursuite immédiate de notre programme Grand Froid au Refuge de la Ferme du Quesnoy ?

En faisant un don à la mesure de vos moyens, vous nous permettrez de le financer jusqu’aux beaux jours.

Je vous remercie par avance pour votre soutien généreux. Il sera reçu par notre équipe comme un formidable encouragement à s’engager toujours davantage au service du bien-être animal.

Thierry Bedossa

Docteur vétérinaire

Président

JE FAIS UN DON