Depuis 30 ans que notre Refuge est implanté à la Ferme du Quesnoy, en Seine-Maritime, nous n’avons jamais connu une telle chaleur, une telle aridité. La vision de nos champs brûlés par le soleil et de nos mares asséchées me désole. Comment ne pas s’inquiéter pour nos animaux, et plus généralement, pour notre planète ?

L’Equipe d’AVA redouble de vigilance pour protéger de la chaleur chacun de nos 400 animaux. Alors que les températures avoisinent les 40°C, nul n’est à l’abri d’un coup de chaleur… et cela pourrait s’avérer fatal pour nos animaux les plus vulnérables qui, comme vous le savez, sont nombreux.

Nos soigneurs doivent donc multiplier les tours du Refuge (qui s’étend sur 75 hectares !) au moins trois fois par jour pour s’assurer que tous les animaux vont bien.

Chacun de notre centaine de chiens doit être mouillé abondamment. Les gamelles doivent toujours être pleines d’eau fraîche et déplacées en fonction de l’orientation du soleil, et les piscines remplies. Les animaux n’ont pas toujours le réflexe de se se mettre à l’ombre ; nous devons donc les y placer. Nous leur offrons également des enrichissements « de saison » : cubes de glace, jouets fourrés de yaourt glacé…

Quant aux herbivores (chevaux, poneys, ânes, mulets, daims, vaches), leurs pâtures sont si sèches que nous avons déjà dû complémenter leur alimentation : nous devons utiliser le stock de foin qui n’est normalement utilisé qu’en hiver ! Cela engendre de grandes inquiétudes pour les mois à venir…

Il n’y a en moyenne que 5 soigneurs par jour à AVA, pour plus de 400 animaux. Vous pouvez imaginer comme ces conditions sont difficiles pour notre si petite équipe, qui doit parcourir au quotidien plusieurs dizaines de kilomètres à pieds, porter de lourdes charges, en pleine canicule…

C’est pourquoi j’en appelle à votre soutien. AVA a besoin de toute urgence de votre générosité pour protéger ses animaux. Je vous remercie du fond du coeur pour l’aide que vous voudrez bien nous apporter, qui nous permettra, je l’espère, de poursuivre cette saison estivale plus sereinement.

> FAIRE UN DON <

 

Thierry Bedossa
Docteur vétérinaire
Président